Chaque jour, des hommes et des femmes innovent pour faire évoluer la médecine, pour améliorer le traitement de la douleur, prévenir les maladies chroniques ou remporter la victoire contre le cancer... N’est-il pas logique que l’innovation et la R&D dans le domaine de la santé rencontrent au plus vite les besoins des patients et des acteurs de la santé ?


Confronté à la maladie ou à celle d’un proche, qui ne souhaite pas accéder aux technologies de santé les plus performantes ?  Comment ne pas désirer que son enfant malade puisse être soigné et soulagé grâce aux innovations les plus récentes ? Chaque jour, des hommes et des femmes innovent pour faire évoluer la médecine, pour améliorer le traitement de la douleur, prévenir les maladies chroniques ou remporter la victoire contre le cancer... « N’est-il pas logique que l’innovation et la R&D dans le domaine de la santé rencontrent au plus vite les besoins des patients et des acteurs de la santé ? Et qu’inversement, les défis du monde médical puissent trouver un écho auprès d’entrepreneurs prêts à les transformer en projets durables ? », demande Paul d’Otreppe, président de l’Association belge des directeurs d’hôpitaux (ABDH).

Maggie De Block, ministre de la Santé publique : “Un des moteurs essentiels du progrès en matière de soins est le développement numérique. Cette initiative est un bel exemple d’échange entre les deux domaines : soins de santé et industrie collaborent, avec le soutien des autorités, pour permettre aux applications numériques innovantes d’accéder mieux et plus vite au secteur des soins de santé, dans l’intérêt du patient."

Alexander De Croo, minister van Digitale Agenda: “ 

En Belgique, le secteur Health Tech (comprenant les dispositifs médicaux et l’eSanté) est très dynamique. Les start-ups créées dans ce domaine sont nombreuses et notre industrie, qui recèle des pépites, fournit des produits, des services et des solutions de qualité, mais ces innovations sont encore sous-utilisées pour répondre aux défis actuels. « Notre pays a du mal à intégrer rapidement ces innovations dans le secteur des soins de santé. Il se passe parfois beaucoup trop de temps avant que les patients ne puissent en bénéficier. Au final, la Belgique ne jouit pas de la réputation qu’elle mérite dans le secteur Health Tech. Pourtant, les entrepreneurs belges sont extrêmement actifs et montrent leur capacité à apporter de la valeur au secteur de la santé. Il est donc de notre responsabilité de les soutenir et de faire de la Belgique un exemple de l’encadrement de l’innovation Health Tech », explique Marnix Denys, directeur de beMedtech.  

Pour améliorer le positionnement et la visibilité de la Belgique en matière d’innovations Health Tech. Pour attirer des projets locaux et internationaux, les faire tester et les encadrer. Pour renforcer et faciliter les liens entre besoins cliniques et entrepreneuriat. Enfin, pour booster la création d’emplois et l’amélioration concrète de notre système de santé, Agoria, la fédération belge  des entreprises technologiques, beMedTech, la fédération belge de l’industrie des technologies médicales, et l’ABDH, l’Association belge des directeurs d’hôpitaux, lancent « HealthTech.Belgium ». « Ce que nous proposons, c’est un "fast track" pour les projets d’innovation. En plus de faciliter la réalisation de tests à grande échelle dans les institutions de soins qui leur ouvrent les portes, nous proposons aux entrepreneurs un soutien par un accompagnement spécifique pour leur métier, du coaching et un accès à des programmes de business development et d’exportation », explique Marc Lambotte, CEO  d’Agoria. 

Tout ce qu’HealthTech.Belgium entreprendra se fera en collaboration avec les initiatives régionales, dans le but de porter leurs projets à plus grande échelle et de renforcer leurs actions. Ainsi, en plus des 3 fondateurs du projet, on y retrouve aujourd’hui les partenaires suivants : BlueHealth Innovation Center, In4Care, lifetech.brussels, MedTech Flanders & MedTech Wallonia. Par nature ouverte à la collaboration, HealthTech.Belgium est prête à accueillir toute initiative qui souhaiterait la rejoindre.

Il ne s’agit doncpas d’un cluster de plus, mais d’une initiative coupole visant à fédérer les actions existantes dans le domaine Health Tech des trois Régions autour d’une même force et d’une volonté d’œuvrer ensemble. Cette coupole a aussi pour but de porter les bonnes initiatives locales à plus grande échelle.

L’initiative est en outre soutenue par la ministre de la Santé, Maggie De Block, et par le ministre de l’Agenda numérique, Alexander De Croo, qui ont tous deux participé au lancement officiel du 31 janvier.

Multiculturalité, architecture IT nationale, offre médicale qualitative, personnel hautement qualifié, qualité de l’enseignement, écosystème de santé riche, la Belgique, petit pays propice au test, possède des atouts nombreux mais insuffisamment exploités. Le secteur Health Tech belge est l’un des plus vivants en termes de création de start-ups, mais leur accélération reste laborieuse. Les initiatives de soutien aux projets Health Tech* foisonnent mais restent fragmentées malgré leurs fortes complémentarités.

Face à ces constats, les initiateurs de HealthTech.Belgium ont des objectifs clairs :

  • Renforcer, faciliter et accélérer les liens entre besoins cliniques et entrepreneuriat, tout en visant l’excellence des projets.

  • Soutenir le développement rapide et durable des start-ups du secteur Health Tech.

  • Porter des projets régionaux à une plus grande échelle.

  • Positionner la Belgique sur la carte du monde du secteur Health Tech afin qu’elle devienne un acteur incontournable, et tirer profit de nos atouts en attirant l’innovation et les talents du monde entier.

  • S’engager et engager les entrepreneurs dans des défis sociétaux forts comme la création de valeur, la création d’emplois et l’amélioration concrète des solutions face aux problèmes de santé.

Abattre les barrières

« Pour atteindre ces objectifs et faire de la Belgique LA région test pour le Health Tech au niveau mondial, il faut fédérer les actions existantes (tant nationales que régionales) autour d’une même force et d’un même branding », assure Marc Lambotte, CEO d’Agoria. HealthTech.Belgium n’est donc pas un cluster qui vient se superposer à ceux qui existent déjà. Il s’agit d’une initiative fédérale, par essence ouverte à toute organisation qui souhaite s’engager et contribuer à ces objectifs. La force de HealthTech.Belgium réside d’ailleurs dans l’engagement personnel de ceux qui y contribuent. Tous mettent leur expertise, leurs connaissances et leur temps au profit du projet HealthTech.Begium.

En plus de faciliter la réalisation de tests à grande échelle dans nos institutions de soins, HealthTech.Belgium propose aux porteurs de projets un solide coup d’accélérateur grâce à de l’accompagnement, du coaching, un accès à des programmes de business development et d’exportation dédiés. Le tout basé sur le principe du « quick start / fail fast ».

Très concrètement, le 1er février 2018, 16 projets de tout le pays entameront la phase d’accélération grâce au programme MedTech Accelerator® (http://www.medtech-accelerator.eu/ ) mis en place et porté conjointement par 3 organisations régionales : lifetech.brussels, MedTech Flanders & MedTech Wallonia. Un appel est aussi lancé à tous les entrepreneurs qui veulent aller plus vite et plus fort dans le déploiement de leur projet d’innovation Health Tech !

HealthTech.Belgium propose :

Aux entrepreneurs belges et étrangers  :

  • un testing de leurs produits, services et solutions dans nos institutions de soins ;

  • un accueil – type porte d’entrée unique – assurant un relais vers toute initiative opportune et adaptée à leurs besoins d’entrepreneurs ;

  • de multiples trajets sur mesure de coaching, d’accélération, allant de l’idéation à l’exportation en passant par les phases de test et de scaling-up. Ce trajet comprend 4 piliers : Create & Learn – Test – Grow – Scale.

À nos institutions de soins :

  • un accès plus rapide à l’innovation dans les technologies médicales ;

  • la possibilité de tester et d’évaluer ces innovations, de préparer leur implémentation tout en garantissant la continuité des soins ;

  • une identification des besoins cliniques, des pierres d’achoppement et des nouveaux domaines d’innovation ;

  • la possibilité de co-créer par un engagement dès les premières phases de développement.

À  la société :

Une réponse tangible à des défis économiques et à des priorités de santé :

  • en participant à l’amélioration concrète des soins de santé comme, par exemple, la prévention, le traitement des maladies chroniques, l’augmentation de l’espérance de vie (en bonne santé), la diminution des dépenses de santé…;

  • en diminuant le stress et la charge de travail du personnel des institutions de soins, rendant ainsi la profession plus attrayante et offrant au personnel de soins plus de temps à consacrer au patient ;

  • en créant de l’emploi local et en renforçant les liens avec la formation ;

  • en rendant notre pays plus robuste face aux futurs défis sociétaux.

Qui sont les différents partenaires de HealthTech.Belgium ?

  • Les fondateurs :

    • Agoria (fédération belge des entreprises technologiques) – coordination globale du projet, apport des compétences en internationalisation, liens avec l’industrie existante, business development et phase de croissance.
    • ABDH - (Association belge des directeurs d’hôpitaux) – coordination testing hôpitaux.
    • beMedTech - (fédération belge de l’industrie des technologies médicales) – coordination de l’accès au marché, affaires régulatoires et financement.
  • Les partenaires structurels :
    • BlueHealth Innovation Center – coordination des phases d’idéation et création de start-ups
    • In4Care – Enseignement, co-création et coordination du testing dans les institutions de soins et de bien-être, coordination avec HIMSS.
    • lifetech.Brussels – coordination MedTech Accelerator® globale et Région bruxelloise.
    • MedTech Flanders –coordination MedTech Accelerator® Région flamande.
    • MedTech Wallonia (consortium des acteurs wallons actifs dans les dispositifs médicaux et l’eSanté) – coordination MedTech Accelerator® Région wallonne, living lab, incubation, innovation collaborative et accompagnement à la croissance.

HealthTech.Belgium bénéficie du soutien de la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, et du vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécoms et de la Poste, Alexander De Croo.

*Par Health Tech, nous entendons les technologies Digital Health et le Med Tech (le biotech et le pharma sont exclus aujourd’hui du scope).