À l’invitation des conseils de direction d’Agoria Wallonie et Bruxelles, la ministre de l’Enseignement a présenté le pacte pour un enseignement d’excellence (v.ppt ci-joint) lors d’une réunion conjointe des deux conseils ce lundi 13 mars.

Après la présentation et les échanges de vues avec les participants, les conclusions suivantes ont été tirées pour Agoria :

  • Agoria a participé à l’élaboration du pacte, via le groupe de travail consacré à l’enseignement qualifiant ainsi que via la Fondation de l’enseignement. Soutien est donc apporté sur les points qui concernent les relations entre l’enseignement et les entreprises. Un tour de Wallonie/Bruxelles est en préparation en vue de présenter aux parties prenantes le pacte et les entreprises sont bien entendu invitées à y participer (Agoria informera ses membres du calendrier des rencontres).

  • Après 2 ans de préparation, le temps est venu pour les décisions et les actions de réformes, en veillant à aller « plus fort et plus vite », sachant que les délais de mise en œuvre et d’impact se mesureront sur le moyen et long terme (échelonnement des mesures jusque 2030).

  • Agoria et l’industrie technologique continue à se poser résolument comme partenaire pour la mise en œuvre du pacte, surtout sur les mesures les plus importantes à ses yeux :

    • adaptation des profils professionnels et réorganisation des options

    • alternance et immersion en entreprise

    • orientation vers les filières portant sur les métiers en pénurie, y compris préparation dans le secondaire à l’entrée dans filières technologiques de l’enseignement supérieur (en pénurie également).

Le document complet du pacte pour un enseignement d’excellence est consultable via le lien suivant : www.pactedexcellence.be