La décision C-311/18 du 16/07/2020 de la Cour de justice de l'UE, mieux connue sous le nom de « l’affaire Schrems II », rend invalide le Privacy Shield entre l’UE et les États-Unis. En conséquence, tous les transferts de données personnelles à des entreprises américaines qui ont été certifiés conformes selon le Privacy Shield sont maintenant illégaux. Une autre solution devra être trouvée pour permettre les transferts de données, comme par exemple les clauses contractuelles types.

Désolé, cet article est réservé aux membres d'Agoria. Vous avez déjà reçu vos codes d'accès? Introduisez-les ici et poursuivez votre lecture.

Votre entreprise est membre d'Agoria? Demandez vos codes d'accès et accédez à tout le contenu de notre site. Remplissez le formulaire.
Votre entreprise n'est pas membre d'Agoria? Découvrez ici les nombreux avantages d'une affiliation à Agoria.