Fin de l'année dernière, le message a été propagé que les entreprises auraient utilisé le saut d'index et le taxshift surtout pour augmenter leurs bénéfices. Cette information a été extrapolée d'un passage malheureux d'un article par ailleurs très intéressant de la Revue économique de la Banque nationale. Une analyse détaillée des chiffres concrets et des graphiques a toutefois révélé qu'il n'en est rien.

Désolé, cet article est réservé aux membres d'Agoria. Vous avez déjà reçu vos codes d'accès? Introduisez-les ici et poursuivez votre lecture.

Votre entreprise est membre d'Agoria? Demandez vos codes d'accès et accédez à tout le contenu de notre site. Remplissez le formulaire.
Votre entreprise n'est pas membre d'Agoria? Découvrez ici les nombreux avantages d'une affiliation à Agoria.