La cybersécurité est devenue la condition sine qua non de toute transformation digitale, et les experts cybersécurité sont des talents particulièrement recherchés. Avec un besoin d'environ 2.000 experts d'ici 2020 en Belgique, l'Université Libre de Bruxelles et Thales viennent de signer une convention de partenariat pour une durée de 3 ans. L'ULB développera et concrétisera des projets éducatifs, de recherche et de formation en capitalisant sur l'expertise de Thales en matière de cybersécurité.


En alliant leurs expertises, l'Université Libre de Bruxelles (ULB) et Thales pourront développer de nouveaux projets de collaboration tant via le centre de recherche en cybersécurité de l'ULB que pour former et professionnaliser les jeunes talents passionnés de cybersécurité suivant le master interuniversitaire en cybersécurité coordonné par l'ULB, le premier en son genre.

Dans les faits, les étudiants pourront assister à des conférences menées par les experts de Thales, effectuer des stages ou encore participer à des projets d'étude et des programmes d'apprentissage au sein du Cyberlab de Tubize. Ce centre d'entrainement unique en Belgique permet de reproduire les réseaux d'une organisation afin de tester sa résistance aux cyberattaques. Dans le cadre du partenariat, cette plate-forme fournit donc un environnement représentatif des systèmes réels pour former et entraîner les étudiants aux cybermenaces.

Fort de son expertise, Thales s'attache à rapprocher le monde universitaire et l'industrie afin de former les professionnels/talents de demain. Un manque de 2.000 experts cyber est estimé à l'horizon 2020 en Belgique. Cette année, Thales prévoit de recruter environ 400 collaborateurs dans le domaine de la cybersécurité au niveau mondial. En Belgique, 50 recrutements sont prévus dans les quatre prochaines années pour soutenir le développement rapide de l'activité.

Face à ces enjeux majeurs de recrutement dans un secteur en pleine explosion, Thales et l'ULB associent les mondes industriel et académique pour innover et répondre au mieux aux enjeux actuels et futurs que pose la cybersécurité.