Mathieu Michel, secrétaire d'État à la Digitalisation, et Bart Steukers, futur CEO de la fédération de l’industrie technologique Agoria, ont lancé ce jour ’Gaia-X for Belgium’. La création de ce hub s’inscrit dans le cadre du projet européen Gaia-X, qui vise l’élaboration d’une stratégie européenne en matière de cloud et de données. Le lancement s’est déroulé à l’occasion du premier sommet GAIA-X paneuropéen.


Register for the kick-off event

Le cloud (nuage en français) désigne un réseau formant une sorte de « nuage d’ordinateurs » avec tous les ordinateurs qui y sont connectés, de sorte que l’utilisateur final ne sait pas sur combien ni sur quel(s) ordinateur(s) tourne le logiciel, ni où se trouvent exactement ces ordinateurs.

Gaia-X est une initiative européenne visant à créer un écosystème fédéré de services cloud et de données soutenu par la législation européenne sur les données. L’objectif est de faire de l’Europe un leader au sein de l’économie mondiale des données et de donner un coup d’élan aux entreprises axées sur les données sur l’ensemble du continent. Gaia-X est une étape importante vers un marché unique numérique européen plus fort.

L’économie des données en chiffres :

  • En 2020, la valeur de l'économie belge des données est estimée à 12,2 milliards d'euros, soit environ 2,9 % du PIB belge.
  • 133.000 personnes travaillent au sein de cette économie des données.
  • 90 % de l’ensemble des données existantes ont été créées au cours des deux dernières années.
  • 80 % des données actuellement détenues par les entreprises sont des « données noires » (black data), inconnues ou inexploitées.
  • 60 % des PME industrielles belges collectent déjà activement des données.
  • Seules 40 % de ces entreprises utilisent activement ces données.

L’initiative Gaia-X est importante pour la Belgique car chaque pas supplémentaire vers un marché unique numérique européen plus fort profite à notre économie ouverte. La Belgique dispose d'une industrie des TIC forte, en pleine croissance et tournée vers l'exportation, située à proximité du cœur des institutions européennes à Bruxelles. C’est pourquoi l’asbl internationale Gaia-X a été fondée et basée à Bruxelles.

La fédération de l’industrie technologique Agoria dirigera le hub belge avec le soutien du SPF Économie et du SPF Stratégie et Appui (BOSA). « Nous nous réjouissons de cette initiative et sommes comme sur un nuage. À travers ce hub, nous souhaitons rassembler tous les acteurs belges dans le paysage du cloud et défendre les intérêts de notre pays dans le projet. La Belgique mérite, elle aussi, sa part du gâteau et si des projets liés au cloud sont menés au niveau européen, il est important que la Belgique soit au premier rang, » déclare Bart Steukers d’Agoria. « Avec « Gaia-X for Belgium », nous souhaitons créer une plateforme réunissant les acteurs belges concernés, qui sera dans un premier temps le lien officiel avec le projet européen Gaia-X, mais s’impliquera également dans d’autres projets cloud à l’avenir. »

Le mardi 26 janvier, « Gaia-X for Belgium » organisera un événement de lancement afin de réunir pour la première fois l’ensemble des parties prenantes et d’examiner ensemble comment Gaia-X pourra fonctionner pour la Belgique. Plusieurs entreprises technologiques belges, dont Proximus, Klarrio et LCL Datacenters, ont déjà réagi avec enthousiasme aujourd'hui.

Guillaume Boutin, CEO de Proximus : « En rejoignant GAIA-X en tant que membre de la première heure et en soutenant le hub belge, nous entendons jouer un rôle actif dans le façonnement de l'avenir numérique de l'Europe. Il est vital pour bon nombre de nos clients de pouvoir compter sur une infrastructure de données sûre et fiable, basée sur des valeurs et des normes européennes. Nous sommes impatients d’œuvrer avec l’ensemble des membres de GAIA-X au succès de cette fédération européenne. »

« GAIA-X est une initiative importante pour l’ensemble des entreprises européennes car elle permettra de se concentrer davantage sur la gouvernance des données, la souveraineté numérique, le respect de la vie privée et la propriété des données à l’égard des citoyens. Nous sommes honorés de faire partie des membres de la première heure de l’organisation et sommes impatients d'aider Agoria à mettre à l’avant-plan la vision et la réalité d'une société basée sur les données pour les entreprises et les consommateurs belges, » déclare Kurt Jonckheer, CEO de Klarrio.

Laurens van Reijen, Managing Director de LCL Datacenters : « En tant que fournisseur de centres de données, nous soutenons l’initiative GAIA-X. La co-création et les écosystèmes qui occupent une place importante dans le cadre de GAIA-X font déjà partie de l’ADN de LCL. Nous pensons que notre infrastructure numérique sera déterminante pour la réussite du déploiement en Belgique. »

Plus d’informations :

www.gaia-x.be