Un bourgmestre a fait un usage abusif des données de contact figurant dans un dossier communal en utilisant ces données pour envoyer de la propagande électorale en vue des élections communales d'octobre 2018. Une plainte des personnes concernées auprès de l'Autorité de protection des données a entraîné une amende administrative de 2.000 euros. Assistez à notre " Academy GDPR et marketing direct " et évitez de telles sanctions.

Désolé, cet article est réservé aux membres d'Agoria. Vous avez déjà reçu vos codes d'accès? Introduisez-les ici et poursuivez votre lecture.

Votre entreprise est membre d'Agoria? Demandez vos codes d'accès et accédez à tout le contenu de notre site. Remplissez le formulaire.
Votre entreprise n'est pas membre d'Agoria? Découvrez ici les nombreux avantages d'une affiliation à Agoria.