Voilà six décennies que le fabricant de machines anversois FAM, entreprise membre d'Agoria, connait un succès international. Aujourd'hui, plus de 6 000 machines à couper les pommes de terre, les légumes, les fruits, la viande et le fromage sont utilisées par les industriels de l'agroalimentaire sur tous les continents. Celles-ci sont fabriquées à FAM. Le développement se fait souvent en co-création avec le client et en tandem avec la société sœur Stumabo, spécialiste des couteaux de précision. Ce n'est pas pour rien que l'entreprise est aujourd'hui nominée pour le titre de Leeuw van de Export 2020 (Flandre).


Mercredi 23 septembre, Flanders Investment & Trade décernera le 'Leeuw van de Export 2020', un prix prestigieux qui met en lumière les succès flamands en matière d'exportation. Parmi les nominés figurent deux entreprises membres d'Agoria : Caeleste (catégorie "Entreprises de 49 salariés au maximum") et FAM (catégorie "Entreprises de 50 salariés ou plus"). Dans une série d'articles en deux parties, nous les mettons tous deux en lumière. Lisez ici l'article sur Caeleste.

Dans les premières années, FAM - Fabricatie & Advies voor Machinebouw - fabriquait principalement des machines de récolte et des machines de remplissage pour la mayonnaise et autres sauces. Mais une tendance claire s'est rapidement dégagée : la part des machines à trancher dans le chiffre d'affaires a augmenté d'année en année. 

De plus en plus d'aliments confort

Le Strategic Director, Guy Baeten : "Dans les années 80, il y a d'abord eu la popularité croissante des aliments surgelés. Puis sont apparues toutes sortes d'aliments dits de confort, des légumes pré-coupés au rayon frais, aux repas prêts à consommer. En bref, le secteur de l'industrie alimentaire s'est mise à 'découper' beaucoup plus ces dernières décennies".

Juste avant le début du siècle, le fabricant de machines a décidé de faire des machines à trancher son activité principale. Un succès : aujourd'hui, FAM est active dans le monde entier et tire pas moins de 91% de son chiffre d'affaires des exportations. Pour cela, l'entreprise peut s'appuyer sur un solide réseau de ses propres bureaux de vente et de service. Guy Baeten : "Ces bureaux sont nos antennes. Les besoins des consommateurs sont différents d'un endroit à l'autre, c'est pourquoi il faut absolument être en contact avec le marché local.

Chaque frite aussi belle

En attendant, l'équipe Innovation continue de faire progresser les machines de découpe vers de nouveaux sommets. Guy Baeten : "Notre trancheuse à pommes de terre la plus puissante, par exemple, coupe 11 tonnes de frites par heure, mais chaque frite doit être aussi belle que les autres. En outre, notre personnel de R&D continue à chercher des moyens d'augmenter les performances et de réduire les déchets, ou de découper efficacement de nouveaux produits et textures".

Dans le centre d'essai de FAM, les nouvelles machines sont montrées et testées avec le client. Cette clientèle se mondialise de plus en plus : "Nous devons être prêts à offrir la même qualité et le même service de haut niveau partout dans le monde, ce qui est certainement l'un de nos défis pour les années à venir. Dans le même temps, nous restons un fabricant de machines flamand de premier plan. La plupart de nos technologies et composants sont fabriqués en Flandre.

Nous sommes donc fiers que nos activités internationales garantissent l'emploi local chez nos fournisseurs habituels".

ID FAM (2019)

  • Localisation : Kontich
  • Nombre de travailleurs : 58 équivalents temps-plein
  • Chiffre d'affaires (2019): € 29.680.090
  • Part des exportations dans ce CA (2019): 91%
  • Part des pays non-EU dans le sexportations : 34%
  • www.fam.be 

Source : Flanders Investment & Trade

Curieux de savoir quelle entreprise deviendra le Lion flamand des exportations 2020 ? Suivez la cérémonie de remise des prix en direct le mercredi 23 septembre à partir de 18 heures ! Réservez votre place rapidement sur : www.leeuwvandeexport.be.