Vinçotte et Esoptra prouvent que de beaux projets peuvent naître de la collaboration entre des entreprises bien établies et des start-up. Les expertises des deux entreprises se sont complétées à merveille durant le développement des deux applications suivantes : Digi-Tags, des étiquettes physiques qui permettent d'accéder à toutes les données d'un appareil ou d'une machine à l'aide d'un code QR, et Savitas QR, un système de codes QR permettant de détecter les contacts de manière anonyme dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.


En résumé

- L’entreprise d’inspection Vinçotte entend rester pionnière dans son secteur en misant sur la digitalisation. Pour ce faire, elle entend se concentrer sur les services à distance, d’une part, et, d'autre part, sur la digitalisation des processus d'inspection.

- À cette fin, elle collabore avec la start-up technologique Esoptra, avec laquelle elle a développé deux nouvelles applications numériques : Digi-Tags et Savitas QR.

- Digi-Tags accélère le processus d'inspection et permet aux clients et aux collaborateurs de Vinçotte d'économiser des heures de recherche manuelle.

- Savitas QR est une solution accessible pour la détection anonyme des contacts sur le lieu de travail.

 

Nous nous sommes entretenus avec Jonas Van hove, Innovation Manager chez Vinçotte et Alexander Carpentier, CEO de la start-up Esoptra, spécialisée dans les données.

Digitalisation continue pour être à l'épreuve du futur

Jonas Van hove, Innovation Manager chez Vinçotte, déclare : « Comme toute entreprise, Vinçotte, en tant que leader belge de l'inspection et de la certification, doit se concentrer sur la digitalisation pour rester à la pointe. Pour ce faire, nous nous concentrons sur deux choses. D'une part, nous misons sur le développement de solutions technologiques qui nous permettent de fournir des services à distance. Quoi de plus actuel en période de coronavirus. Pensez à l'inspection visuelle à distance, soutenue ou non par des drones et des robots ainsi qu'aux audits à distance qui ne pourraient pas avoir lieu autrement. »

« D'autre part, il y a la digitalisation de nos processus d'inspection à l'aide d'applications mobiles sur la base d’une checklist numérique via laquelle un rapport est généré immédiatement après l'audit. Ces rapports numériques peuvent être obtenus très facilement par la suite en scannant un code QR avec l'application Digi-Tags. Nous savions que nous ne pouvions pas développer ces applications seuls. C'est pourquoi nous travaillons avec des experts technologiques comme Esoptra. »

La mission principale d'Esoptra est de rendre les données utiles. Le PDG Alexander Carpentier explique : « Les données doivent être disponibles de manière simple et abordable financièrement. C'est pourquoi nous avons développé la plateforme ZAZA.rocks — abréviation pour Zero App, Zero Account . Nous utilisons des codes QR comme pont entre le monde physique et le monde digital. Ils sont faciles à scanner avec un smartphone, que vous avez d’ailleurs presque toujours en poche. »

C’est sur la base de la plateforme  ZAZA.rocks que Digi-Tags et Savitas QR ont été développés, deux applications de données ouvertes qui utilisent des codes QR.

Digi-Tags : une copie en ligne d'un produit physique

Digi-Tags est une première application pour laquelle la technologie QR s’avère aussi utile. Il s'agit d'étiquettes physiques pourvues d’un code QR qui vous donnent accès à toutes sortes d'informations sur le produit sur lequel l'étiquette ou le tag est apposé(e). Elles sont principalement utilisées par aussi bien le client que par les inspecteurs de Vinçotte. Grâce au code QR, ils ont accès, entre autres, aux résultats des inspections précédentes, aux certificats de maintenance, aux anciens rapports, etc.

La recherche de données prend du temps

Sur le plan de l’efficacité, des améliorations étaient encore possibles, précise Van hove. « Trouver les données s'est avéré un véritable casse-tête : les données ont été recueillies sur papier et ont dû ensuite être introduites dans un système — un travail chronophage présentant un risque d'erreurs humaines. »

Peu de pierres d'achoppement grâce à une vision partagée

« La collaboration s’est déroulée de manière extrêmement aisée, surtout parce qu'il n'y a jamais eu de désaccords quant à la voie que nous voulions suivre . »

Esoptra s’est rapidement avéré le bon partenaire pour le développement d'une solution. Comment la collaboration entre une entreprise bien établie et une start-up s’est-elle déroulée ?  « La confiance réciproque entre les dirigeants et une jeune start-up a été au centre des attentions. Au début, nous avons donc consacré un certain temps à régler certaines choses pratiques, comme la propriété intellectuelle et les contrats d’exclusivité.

Mais dans l'ensemble, la coopération s'est très bien déroulée. C’est principalement parce qu’il n'y a jamais eu de désaccords quant à la voie que nous voulions suivre. C'était très clair pour tout le monde. »

Pour le personnel, le passage de l'analogique au numérique s'est déroulé en souplesse. « En soi, la façon de travailler n'a pas beaucoup changé », explique Van hove. Les collaborateurs doivent désormais travailler de façon plus digitale, sur tablette et smartphone. Étant donné que l'âge moyen de nos collaborateurs est légèrement plus élevé, cela a entraîné quelques petites frustrations chez certains. Mais Digi-Tags fait partie d'un processus de transformation digitale plus vaste qui concerne toute l'entreprise, si bien qu’il n'y a pas eu beaucoup de résistance. De plus, nous avons pu compter sur plusieurs ambassadeurs qui ont diffusé le message et la valeur ajoutée de Digi-Tags au sein de l'entreprise. »

Et Van hove de préciser : « Nous avons développé le système à partir de zéro en peu de temps, essentiellement parce que nous avons pu travailler sur la plateforme existante d'Esoptra. »

Les données ouvertes assurent un gain de temps et une transparence accrue

Le gain de temps moyen au cours d'une inspection ou d'un contrôle est si considérable qu'il est facile à quantifier. « Comme il n'est plus nécessaire de rechercher manuellement des données, nous gagnons chaque année chez nos clients environ 20 heures par 100 appareils grâce à Digi-Tags. »

« De plus, Digi-Tags permet à nos clients d'utiliser leurs données de manière très transparente, ce qui leur confère une meilleure réputation en matière de sécurité. Toutes sortes de clients utilisent l’application. Souvent, ce sont de 100 à 1000 équipements qui sont étiquetés au sein d'une entreprise. Mieux encore : la solutions est reconnue par les autorités comme la nouvelle norme au sein du secteur. »

Savitas QR : détection de contacts anonyme

Les données ouvertes occupent également une place centrale pour Savitas QR. Savitas est l’acronyme de Social Anonymous Viral Infection Tracing At Scale, ce qui résume parfaitement l’objectif de l’application. Alexander Carpentier explique la génèse de l’application. « Après la première vague de coronavirus, le ton était donné : ni notre économie ni notre santé mentale n’allaient pouvoir résister à un second confinement. C'est pourquoi nous devons tout mettre en œuvre pour éviter que les contaminations s'envolent à nouveau. » 

Le traçage des contacts a été rapidement avancé comme solution. « Le traçage des contacts organisé par les autorités n'est ni tenable financièrement ni évolutif. De plus, les gens ne savent pas toujours avec qui ils sont entrés en contact et sont réticents à transmettre leurs contacts. D'autre part, vous avez l’app corona bien connue, mais le téléchargement d’une application qui peut partager des données constitue un frein pour de nombreuses personnes. Et il semble difficile de faire changer d’avis à l’opinion publique, comme nous le constatons dans d’autres pays européens qui ont déjà déployé une telle application. »

« C'est pourquoi nous nous sommes mis en quête de quelque chose de complètement différent. Nous avons choisi de faire appel aux entreprises - le respect de la vie privée et la santé de l'employeur et du travailleur occupant une place centrale. »

Des autocollants scannables qui alertent anonymement

Esoptra a développé des autocollants munis d'un code QR qui sont placés sur le lieu travail à des endroits où des contacts à risque peuvent avoir lieu, comme une salle de réunion, par exemple. « Le collaborateur scanne le code au début de la réunion, au lieu de serrer la main à tout le monde. L'action de scannage est enregistrée sur votre téléphone. S'il s'avère ensuite que vous êtes entré en contact avec quelqu'un de l'entreprise qui est infecté, vous recevrez une notification contenant plus d'informations sur les prochaines étapes. Tout au long du processus, l'anonymat est préservé. »

« Aucune application ne doit être téléchargée, aucune donnée personnelle n'est stockée et vous ne devez pas vous enregistrer en tant qu'utilisateur du système. Aucune donnée GPS ou Bluetooth n'est utilisée. L'ensemble du processus est extrêmement respectueux de la vie privée et constitue donc un frein beaucoup moins important que, par exemple, l'appel d’agents chargés de détecter des contacts ou l’utilisation d’une app corona. »

En tant qu’expert et référence en matière de prévention et de sécurité sur le lieu de travail, Vinçotte s’est avéré le partenaire idéal. Ils recherchaient déjà depuis un certain temps une solution, à la demande de certains clients. Le résultat de cette collaboration est le label Covid-19 Safe Zone, que Vinçotte propose désormais également à ses clients. Attentia, Mensura et le VIAS Institue ont également adopté Savitas QR — 11.000 autocollants avaient déjà été distribués au moment de la rédaction du présent article.

À propos de Vinçotte

Vinçotte est la plus grande société belge d'inspection, de contrôle et de certification accréditée et offre plus de 220 services objectifs et de conseil dans le domaine de l'inspection, de la certification, de l'évaluation de la conformité et de la formation. 2.000 professionnels travaillent chaque jour pour rendre notre société plus sûre, plus efficace et plus durable. À partir de 16 agences dans le Benelux, la société contrôle et homologue plus de 5.000 fois par jour plus de 60.000 multinationales, PME, indépendants et particuliers qui font confiance à Vinçotte.

À propos d'Esoptra

La start-up Esoptra, spécialisée dans les technologies liées au données, a développé une plateforme de données qui permet aux entreprises d'interagir directement sur leurs produits via des codes QR uniques et d'échanger des informations avec leurs clients et leurs utilisateurs finaux. La start-up a été fondée en 2017 et occupe des collaborateurs à Herentals, Gand et Bangalore.


Digital Connect Week 2020

La Digital Connect Week réunit toutes les entreprises qui souhaitent utiliser plus efficacement les technologies digitales et celles qui proposent une offre digitale. Consultez le programme ici et inscrivez-vous dès aujourd'hui !