En ces temps difficiles, un esprit d'entreprise créatif est nécessaire. Afin de rester pleinement opérationnels, d'aider leurs clients et de générer des revenus, de nombreux membres du Sports & Entertainment Technology Club ont cherché de manière proactive des solutions alternatives. Certaines entreprises ont même réussi à obtenir des contrats internationaux... Voici un aperçu de la manière dont ces différentes entreprises technologiques font face à la crise.


  •  ARENDSOOG

Bon nombre de ses activités étant liées à l’organisation d’événements, l’impact de la crise est relativement lourd pour Arendsoog.

Mais lorsque l’on est en pleine crise, il est trop tard pour chercher des alternatives. Arendsoog a mis en place une collaboration avec le Zoo d’Anvers et le Zoo de Planckendael. C’est à cette période que les parcs sont les plus beaux : tout est en fleurs, les animaux sortent à nouveau, et personne ne peut venir assister à ce spectacle. C’est pourquoi Arendsoog fournit des images vidéo à 360° permettant d’observer les animaux de très près.

https://vimeo.com/403642828

  • KISWE

Vu les circonstances, toutes les compétitions sportives en direct ont été annulées ou reportées. KISWE a dès lors dû chercher des alternatives pour que l’entreprise reste rentable. Grâce à la collaboration de diverses entreprises, la toute première édition du Tour des Flandres spéciale confinement a pu voir le jour.

Cette collaboration unique a débuté lorsque KISWE a contacté le CEO de Flanders Classics, Tomas Van Den Spiegel, afin de lui soumettre l'idée de maintenir l'événement en le transformant en une course virtuelle. La technologie cloud de KISWE a permis de retransmettre de manière très nette cet événement en direct, en dépit des nombreuses variables complexes. Grâce à son idée innovante d’organiser le premier Tour des Flandres virtuel, KISWE suscite désormais un vif intérêt en vue de l'organisation de jeux de réalité virtuelle dans le monde entier.

  • LAPAUW

Lapauw souhaitait trouver une solution pour que le personnel hospitalier ne doive plus passer des heures à désinfecter les lits et les chariots d’hôpitaux. Ces heures sont en effet des heures perdues pour le personnel hospitalier, qui ne peut aider à lutter contre le virus pendant ce temps-là.

Lapauw a trouvé une solution : l’entreprise a fabriqué des machines spécialisées capables de désinfecter efficacement les lits et les chariots d’hôpitaux.

  • MOBILE LOCKER

Suite à la suppression des festivals et autres événements, Mobile Locker dispose de plusieurs milliers de casiers automatisés pouvant être utilisés de manière mobile et à l’extérieur. Ces unités sont équipées d’un logiciel de pointe pouvant être facilement relié à d'autres plateformes.

Ces casiers intelligents peuvent être utilisés pour le transfert sans contact de marchandises, la gestion du premier ou du dernier kilomètre, le stockage, etc... À titre d’exemple, citons la collaboration avec Tesla, qui a opté résolument pour Mobile Locker.

  • NEP

Suite à la suppression de tous les événements sportifs, d’entreprise et de divertissement, NEP a cherché de nouvelles possibilités d’offrir ses services. L’entreprise a eu l’idée d’organiser des webcasts, des webinars ou des événements (d’entreprise) en direct.

NEP met toutes ses ressources disponibles au service des entreprises de tous les secteurs (à but lucratif et non lucratif), des universités, écoles et autres organisations afin de leur permettre de rester en contact et de renforcer les interactions avec leur groupe cible.

  • RTLOC

RTLOC fournit un outil de suivi de position dans le domaine du sport. Le secteur du sport (des événements sportifs) étant fortement impacté par la crise, il en va de même pour la technologie du sport. RTLOC ne peut effectuer de démonstrations à l’étranger en raison de la crise.

Dans le passé, l’entreprise avait développé un réseau d’appareils sans fil au sein duquel toutes les distances étaient calculées dans un réseau de balises. Ce système avait été créé pour être utilisé dans le domaine du sport mais il n’a jamais été vendu. À l’heure du coronavirus, la distanciation sociale est la clé pour « aplatir la courbe ». Ce système pourrait être la solution dont la communauté a besoin.

  • VELDEMAN

Lorsque les premières annulations d’événements sont tombées et que les premières contaminations ont été détectées dans le pays, Veldeman a décidé de mettre le stock de tentes ainsi libérées à la disposition de ceux qui en avaient besoin.

Une tente de pré-tri permet aux hôpitaux de disposer d’un espace supplémentaire pour pouvoir faire face à un afflux important de patients. Les premiers tests de détection du coronavirus peuvent ainsi y être effectués. Entre-temps, Veldeman a fourni une tente de pré-tri à différents hôpitaux, notamment à l’hôpital Maas en Kempen.

  • WNM

L'activité principale de WNM repose sur le divertissement en direct, les événements d'entreprise et les événements sportifs pour la radio/télévision, lesquels sont complètement à l’arrêt. L’entreprise a donc dû chercher des alternatives.

WNM avait lu quelque part que les hôpitaux rencontraient des problèmes de communication entre les patients COVID-19 dans leur chambre et le personnel infirmier. Et ce, la plupart du temps parce que les nouveaux départements COVID-19 ont été aménagés de manière temporaire et ne disposent pas de tous les équipements disponibles comme dans le reste de l’hôpital. Partant de ce constat, WNM a proposé au CHR de Liège de lui fournir un système d’interphone full duplex fiable pouvant être utilisé avec le smartphone du patient (au moyen d’une application gratuite). 

  • SUPERCOLOR/PANAMA

Supercolor et Panama, toutes deux actives dans le domaine du branding, ont vu une opportunité dans cette crise du coronavirus.

Le coronavirus étant extrêmement contagieux, des précautions strictes doivent être prises en matière de distanciation sociale et de lavage régulier des mains. Ces entreprises ont souhaité rappeler à la population l’importance de respecter ces mesures grâce à leurs pancartes et autocollants. Ce sont également elles qui assurent la sécurité des caissiers dans les supermarchés grâce à leurs écrans en plastique.

  • CONTENT STADIUM

 Content Stadium fournit du contenu vidéo pour les médias sociaux et a conclu un contrat avec Lotto dans ce cadre. Lotto souhaitait mettre en image ses héros de la dernière décennie et a fait appel à notre membre Content Stadium à cet effet.

L'impact réel du Covid-19 a commencé à la fin du mois de février. Peu de temsp après, les premiers grands événements sportifs ont été annulés. Content Stadium a dû fermer ses 5 agences et cherchait des mesures de soutien pour ses bureaux aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France et aux États-Unis. Début mars, la situation est devenue très grave et ils ont vu de plus en plus de clients devenir très méfiants en raison du manque de connaissances sur le virus. Cela a clairement eu un impact sur leur chiffre d'affaires. Il n'y a pas eu d'annulations, mais beaucoup de choses ont été reportées.

Leurs équipes de conception et de développement ont continué à travailler et ont offert un soutien supplémentaire à plusieurs clients. Ils ont commencé à développer de nouvelles fonctionnalités (qui seront bientôt annoncées !). Mais pour aider leurs clients à générer de l'engagement sur leurs canaux en ligne, ils ont publié un "modèle Corona" gratuit. Les clients peuvent utiliser le modèle gratuit pour créer un contenu engageant ou divertissant  par exemple pour permettre aux fans de voter pour leur moment sportif historique préféré, leur demander leur avis sur certains sujets, jouer à des jeux, dse quiz, etc.

  • EVS

Utilisation des systèmes EVS

En dépit de la crise du coronavirus, EVS (le principal fournisseur de technologie vidéo en direct pour la diffusion et la production pour les nouveaux médias), a conclu un contrat avec un journal suédois pour leurs productions en studio. Son système Dyvi poursuit sa croissance sur de nombreux segments de la production vidéo en direct grâce à son utilisation conviviale. Il s’agit d’un ensemble efficace qui permet de divertir le public comme jamais auparavant.

  • PRG

Le coronavirus et l’ampleur de la crise ont offert une opportunité à PRG. L’entreprise, qui fournit des technologies dans le domaine des événements en direct, du divertissement et de la production scénique, souhaitait faire la différence.

Forte de son savoir-faire, PRG apporte son aide aux patients et aux professionnels de la santé à Berlin et New York. À New York, PRG participe à la production de masques pour les professionnels de la santé. À Berlin, l’entreprise est en train d’équiper entièrement un hôpital temporaire, de l’éclairage aux conduites de gaz et d’eau en passant par 25 tonnes de câbles pour l’alimentation de base en électricité des différents lits.