En cette période de crise du coronavirus, les supports numériques occupent un rôle crucial dans tous les secteurs et les fournisseurs de solutions numériques redoublent d’efforts pour accompagner au mieux les personnes et les organisations dans cette transformation accélérée. Nous avons compilé, sous quatre thèmes, un certain nombre d’exemples d’initiatives et de projets inspirants.


Bien que l’activité économique se soit considérablement ralentie en ce moment en raison de la crise, la plupart des gens peuvent heureusement continuer de travailler. Les travailleurs du secteur des soins de santé, de l’industrie alimentaire et manufacturière, de la distribution et des transports, de la police mais aussi des services de soutien se rendent encore au travail tous les jours.

Mais on recense également une légion de télétravailleurs qui, depuis leur domicile, permettent aux entreprises et aux autorités de maintenir leurs activités.  Nous constatons que les supports numériques occupent un rôle crucial dans tous les secteurs et que les fournisseurs de solutions numériques redoublent d’efforts pour accompagner au mieux les personnes et les organisations dans cette transformation accélérée.

Ci-dessous, nous avons compilé, sous quatre thèmes, un certain nombre d’exemples d’initiatives et de projets.

Soins de santé

Dans le domaine de la santé, nous assistons à une adaptation rapide de l’offre des acteurs de la HealthTech aux besoins actuels, mais aussi  au lancement de nombreuses initiatives d’analyse de données et d’images de la part  de sociétés spécialisées dans l’intelligence artificielle (AI). Bien entendu, cela se fait toujours en étroite collaboration avec les médecins et les hôpitaux.

  • La start-up anversoise BeWell a lancé une application et un site Web gratuits qui permettent à toute personne qui le souhaite d’effectuer un screening des risques relatifs au coronavirus. Le chatbot Bingli a également développé un module de pré-triage pour le Covid-19. En répondant à quelques questions simples à la maison, le patient peut savoir s’il doit contacter un médecin ou non.
  • L’entreprise Opal Solutions a intégré une fonctionnalité spécifique à leur logiciel de gestion hospitalière qui permet de suivre les cas de Covid-19 de manière structurée.
  • Il y a aussi beaucoup de coopération à l’échelle européenne. Par exemple, dans le cadre d’une coopération européenne, la start-up Robovision étudie des moyens de détecter les cas de COVID-19 sur les scanners. Le traitement d’images par AI permet de gagner un temps précieux pour évaluer correctement l’ampleur de l’infection pulmonaire.

Télétravail

Le nombre de télétravailleurs a presque doublé au cours des dernières semaines. Avant la pandémie, seules 33 % des personnes de notre secteur travaillaient de temps à autre chez elles ; aujourd’hui, 62 % d’entre elles travaillent depuis leur domicile.

  • Pour soutenir cette évolution rapide, Microsoft a décidé de mettre sa plateforme de collaboration et de vidéoconférence MS Teams gratuitement à disposition de ses utilisateurs pendant six mois.

Mais la technologie, ce n’est pas tout. Même pour les entreprises qui avaient régulièrement recours au télétravail, se passer de toutes les réunions physiques et des discussions autour de la machine à café nécessite pas mal d’adaptations. Nous devons apprendre la meilleure façon d’intégrer cette nouvelle donne dans notre façon de travailler.

  • C’est pourquoi Synergics propose des webinaires gratuits portant sur différents thèmes similaires tous les jours à 13h.

Apprentissage en ligne

Le passage à un apprentissage en ligne et mixte dans le domaine de l’enseignement et de la formation connaît  lui aussi une forte accélération actuellement. Après une première vague au cours de laquelle des cours et des événements ont été annulés ou reportés, nous constatons aujourd’hui un glissement de plus en plus marqué vers l’apprentissage en ligne et les webinaires.

  • Avec Teach from Home et Learn at Home, Google a créé 2 plateformes pour soutenir les enseignants d’une part et les familles d’autre part. Tous leurs cours et workshops sur le marketing numérique figurant dans leurs Ateliers numériques ont également été mis en ligne.
  • IBM et Cisco rendent la plateforme de collaboration Webex accessible gratuitement aux écoles pendant 90 jours et ce pour une utilisation simultanée allant jusqu’à 199 personnes. Cisco fournit l’offre technologique tandis qu’IBM met des collaborateurs à la disposition des écoles si elles ont besoin d’aide lors de son utilisation.
  • Aujourd’hui, des travailleurs sont aussi de plus en plus fréquemment amenés à assumer rapidement d’autres tâches, ce qui nécessite des instructions claires. Manual.to met donc son logiciel à la disposition de toute organisation chargée de donner des instructions à des personnes, et ce pour une durée indéterminée. Grâce à ce logiciel, tout le monde peut facilement créer des manuels clairs.

Ouverture de plateformes assurant une meilleure adéquation entre offre et demande

La crise se traduit également par de fortes fluctuations à court terme de la demande de main-d’œuvre et de matériaux, tant dans le secteur des soins de santé que dans d’autres secteurs. Certaines plateformes numériques veillent à assurer une meilleure adéquation entre l’offre et la demande.

  • I.revitalise est une plateforme B2B qui favorise le au partage d’infrastructures et de capacités high-tech dans le domaine de la fabrication et de la R&D, tout en permettant la gestion en ligne de toutes les formalités. Cette plateforme a désormais été mise gratuitement à la disposition des hôpitaux, tandis que les collaborateurs de i.revitalise aident les hôpitaux à publier leur offre et leur demande en ligne. 
  • Headminer fournit une plateforme en réseau permettant d’échanger temporairement et gérer le personnel dans différents secteurs. Compte tenu de la situation et du besoin aigu de réallocation de travailleurs, cette plateforme est mise gratuitement à disposition. 
  • Citizenlab est une plateforme participative pour les autorités locales. Depuis le début de la crise du coronavirus, de nombreux citoyens ont volontairement pris des initiatives pour aider la communauté. Citizenlab a donc lancé une nouvelle fonctionnalité pour aider les communes à coordonner ces initiatives et à s’assurer qu’elles se concentrent sur les besoins les plus urgents. 

La période de quarantaine entraîne une accélération importante du passage au numérique. Elle prouve également aux sceptiques que beaucoup plus de choses peuvent se faire en ligne que nous ne le pensions auparavant.

Aujourd’hui, nous prenons plus que jamais conscience de l’importance du contact physique et social. Mais, d’un autre côté, nous apprenons aussi comment les données et les algorithmes peuvent nous aider à obtenir et à partager des informations, comment nous pouvons organiser des réunions en ligne efficacement, comment il est possible d’apprendre de manière efficace en suivant des cours en ligne...

Nos efforts conjoints pour surmonter cette crise sont également une nouvelle illustration de notre capacité à déplacer des montagnes grâce à l’innovation ouverte et à la coopération étroite entre les entreprises et les organisations. Faisons en sorte que ces leçons ne tombent pas dans l’oubli lorsque la vie normale reprendra son cours.