Le 1er février 2020, le Royaume-Uni a quitté l'UE, 10 mois après la date initialement prévue du 29 mars 2019. Pour préserver la stabilité du système européen de normalisation et inspirer confiance aux entreprises et aux consommateurs européens, les membres du CEN et du CENELEC ont convenu, lors de leurs Assemblées générales en ligne du 18 juin 2020, de prolonger la période de transition actuelle pour leur membre britannique, la BSI, jusqu'au 31 décembre 2021.


Cette décision fait suite à l'accord précédent conclu en novembre 2018, qui avait fixé la période de transition jusqu'en décembre 2020.

Pendant la période de transition, la BSI, en tant qu’association d’un pays non membre de l'EEE, continuera d’avoir les mêmes droits et obligations que les membres à part entière.

Le CEN et le CENELEC rassembleront, en coordination avec la BSI, davantage d'informations sur les négociations commerciales entre l'UE et le Royaume-Uni, ainsi que sur l'accès au marché et les questions de normalisation y afférentes pour les parties prenantes européennes. Ces éléments permettront au CEN et au CENELEC, avec la BSI, de définir le statut de membre de la BSI et les critères d'adhésion au CEN et au CENELEC après 2021.

La BSI a salué la décision des Assemblées générales du CEN et du CENELEC et a exprimé son engagement à coopérer avec les autres membres du CEN et du CENELEC tout au long de ce processus.