Le groupe de travail Shutdowns d'Agoria et d’essenscia a élaboré un code de bonnes pratiques intitulé « Mise à l’arrêt : les travaux de préparation ». Vous pouvez télécharger ce document ici.


Le groupe de travail conjoint Shutdowns d'Agoria et d'essenscia développe un certain nombre d'expériences et de bonnes pratiques autour de certains thèmes en collaboration avec les entreprises concernées. Il s’agit soit des propriétaires d'actifs de l'industrie chimique/pétrochimique, soit d’entreprises de contracting. L'élaboration et le partage de bonnes pratiques de référence renforcent non seulement la sécurité pendant les interventions, mais contribuent également à une efficacité accrue et à une exécution sans heurts.

Le premier fruit de leur travail est le code de bonnes pratiques « Mise à l’arrêt : les travaux de préparation », qui définit certains concepts et indique les informations minimales dont il faut disposer pour réaliser certaines tâches spécifiques.

Ce document précise tout d'abord clairement les concepts et les points généraux à prendre en compte lors des travaux.

Enfin, il dresse une liste du contenu minimum d’un lot de travaux et des bonnes pratiques pour les travaux de préparation nécessaires à la réalisation de certaines tâches et actions et à la transmission de certaines informations.

Dans les industries pétrochimique, chimique et pharmaceutique (entre autres), les entreprises planifient régulièrement des mises à l’arrêt au cours desquelles les travaux nécessaires ne pouvant être effectués que lorsque l'usine est à l'arrêt sont réalisés.

Ces mises à l’arrêt sont communément appelés Stops, Shutdowns ou Turnarounds.

Lors de ces arrêts, de nombreux collaborateurs externes (prestataires de services, entrepreneurs) sont déployés pour effectuer ces travaux.

Les entreprises de contracting belges emploient directement 10 000 personnes dans les industries chimique, pétrochimique, pétrolière et gazière. Un sous-traitant sur trois au sein de l'industrie anversoise est actif dans le domaine du contracting et de la maintenance. Leurs activités touchent aussi bien à l'installation et à la maintenance qu'à la sous-traitance indirecte dans les secteurs susmentionnés.

Ont contribué à l’élaboration de ce document

Ce document, élaboré grâce à l’organisation de différents workshops, est une initiative commune d’Agoria Contracting and Maintenance et de la Delta Process Academy d’essensia. Les entreprises suivantes y ont apporté leur contribution : Actemium, Aertssen Kranen, Air Liquide, Ashland, BASF, Bilfinger ROB, BP Chembel ,Construct Masters, Engie Fabricom, Evonik, Force Mechanics, Sanofi, Groupe ADF, Lanxess, Maintenance Partners Belgium, Mammoet Belgium, Samoco, Sarens BE, SPIE Belgium, STAR Group Belgium, Stork Technical Services Belgium, Team Industrial Services Belgium, The Sniffers.

Guide de lecture

Ce document décrit d'abord les termes utilisés dans le reste du texte.

Ensuite, il aborde les points généraux à prendre en compte lors de l'élaboration d'un lot de travaux.

Vient ensuite une liste du contenu minimum d’un lot de travaux et de bonnes pratiques pour la préparation de certaines tâches spécifiques.


Oui, je veux télécharger le Guide de bonnes pratiques : "Mises à l'arrêt, les travaux de preparation" :