Bagaar, une 'smart products agency', réalise actuellement deux scénarios de tests avec son nouveau module IoT dont un dans le secteur de l'énergie.


Lorsque les cabines électriques dans la rue sont connectées à Internet des objets, les gestionnaires de l'énergie peuvent prendre des mesures accélérées en cas de fuites à la terre ou d'autres défauts. Ainsi, les entreprises énergétiques peuvent optimiser leurs services et limiter les pertes d'énergie. Cela vaut également pour les entreprises industrielles. 

60% des objets industriels non connectés

Hopper est le nom de ce nouveau module qui permet aux entreprises industrielles de "connecter" des installations techniques à l'Internet des objets à des prix beaucoup plus avantageux qu'aujourd'hui, selon Bagaar. L'entreprise veut ainsi accélérer la croissance de l'internet des objets et de l'industrie 4.0 dans notre pays. "Selon un rapport de PwC, quelque 60% des objets industriels ne sont pas reliés entre eux", déclare Joris De Veirman, de Bagaar. Le plus grand défi pour rendre les usines et les entreprises industrielles " intelligentes " est souvent la taille de tels projets de numérisation. Avec notre nouveau module, la connectivité pour connecter vos nombreux compteurs analogiques à Internet des objets devient abordable."

Trois modèles de commercialisation

Hopper a été doté d'un boîtier robuste pour les environnements industriels et est également certifié CE. Le module comprend tous les standards de communication industrielle courants utilisés par les machines pour générer des données. Hopper envoie ces données via des réseaux internet des objets de faible puissance à son propre système de gestion industrielle ou à un internet des objets.

Hopper est disponible individuellement, sous sa propre marque ou dans un modèle de paiement à l'utilisation (Hopper-as-a-service) où Bagaar fournit des services en plus du module pour transmettre les données industrielles aux clients.

Source: madeinoostvlaanderen.be

 
Vous êtes gagnant ? Faites-le savoir !
Vous êtes membre d'Agoria et votre entreprise enregistre des succès : nouvelle commande importante, innovation, extension, distinction, reprise de société… ? Faites-le-nous savoir ! Votre nouvelle sera publiée sur www.agoria.be ainsi que dans cette rubrique sur Agoria Online.

Comment vous y prendre ? C'est très simple : envoyez un texte d'une vingtaine de lignes maximum (de préférence avec photo) à redaction@agoria.be.