#Memorandum - Chaque jeudi, jusqu'aux élections du 26 mai 2019, nous vous proposons de découvrir en images nos positions et recommandations aux politiques, dans un domaine particulier. Aujourd'hui : après 1 an de GDPR, il faut continuer à sensibiliser plutôt que réprimer.


Quelles est notre position ?

Ces dernières années, la plupart d'entre nous ont renoncé à un peu de vie privée en échange de services fournis par les entreprises. Nous payons pour ainsi dire avec nos informations personnelles plutôt qu'avec de l'argent.

Nous partons du principe que ces informations sont bien protégées pour que personne ne puisse les voler ou en faire un usage abusif.

Pourtant il semblerait que nous devrions être un peu plus critiques car les accords ne sont pas toujours clairs et nous avons tous entendu parler de vols massifs de données à caractère personnel.

Entretemps, le Règlement européen sur la Protections des Données à caractère personnel (RGPD) est d'application pour toutes les entreprises et organisations.

En réalité, pour appliquer ces règles, les entreprises doivent parfois faire des investissements importants en temps et en argent. Toutes les entreprises. Même les plus petites PME. Nous demandons :

  • que les autorités continuent d'informer sur ce qu'il est nécessaire de faire plutôt que d'imposer immédiatement des amendes élevées ;
  • que les obligations administratives soient simplifiées autant que possible;

que l'on veille tout particulièrement à ce que la législation européenne déjà très stricte ne soit pas appliquée de façon encore plus stricte dans notre pays.

Quelles sont nos recommandations ?

  • Continuer à sensibiliser les entreprises.
  • Expliquer en termes simples aux entreprises ce qu'il est nécessaire de faire.
  • Réduire l'administration à un minimum et la rendre aussi simple que possible – en utilisant le soutien des technologies modernes.
  • Ne pas rendre la législation européenne déjà fort stricte encore plus contraignante en l'interprétant de façon trop restrictive.
  • Créer des plateformes de concertation pour discuter du bien-fondé de certaines exigences et chercher ensemble de meilleures solutions.

Memorandum – Élections 2019

Pour connaître toutes les positions et recommandations d'Agoria à l'attention de nos prochains gouvernements, surfez sur www.agoria.be/techmatters