Pour créer ses cartes de fidélité, un commerçant utilise la carte d’identité électronique de ses clients. Un client a refusé de présenter son eID et a proposé à la place de transmettre par écrit les données nécessaires le concernant. Le commerçant a refusé, ce qui n’a pas plu au client. Ce dernier a alors déposé plainte auprès de l’Autorité de protection des données (APD), qui a infligé une amende administrative de 10.000 euros au commerçant.

Désolé, cet article est réservé aux membres d'Agoria. Vous avez déjà reçu vos codes d'accès? Introduisez-les ici et poursuivez votre lecture.

Votre entreprise est membre d'Agoria? Demandez vos codes d'accès et accédez à tout le contenu de notre site. Remplissez le formulaire.
Votre entreprise n'est pas membre d'Agoria? Découvrez ici les nombreux avantages d'une affiliation à Agoria.