Devons-nous encore vous présenter l’Alternance dans l’enseignement supérieur ? Pratiquement depuis 2011 et légalement (via un décret de la Fédération Wallonie Bruxelles) depuis 2016, l’Alternance a trouvé sa place dans l’enseignement supérieur.


Cette méthodologie d’apprentissage combine une formation dans un établissement supérieur (Haute Ecole/Universités) et une formation en entreprise dans l'objectif d’acquérir des compétences dans l’une des 11 filières possibles.

Sur ces 11 filières différentes, 7 sont principalement destinées aux secteurs de l’industrie technologique et du digital :

  • Mécatronicien/roboticien ;
  • Facility Manager ;
  • Gestionnaire de production ;
  • Spécialiste en génie électrique ;
  • Gestionnaire de la maintenance électromécanique ;
  • Business Analyst,
  • Spécialiste en sciences informatiques.

À noter que seuls des cursus non concurrentiels avec l’offre du plein exercice peuvent être développés dans le cadre de l’alternance.

L’Alternance est aussi considérée par Agoria comme une possibilité de « dénicher » ses (futurs) talents :

Les atouts sont en effet nombreux. Formation en phase avec les évolutions techniques, technologiques et organisationnelles ; formation au cœur des réalités des entreprises wallonnes ; rencontre entre les attentes des étudiants et des entreprises ; répond à un besoin de certains étudiants (plus d’immersion en entreprise) ; acquisition des soft skills en entreprise (travail en équipe, gérer des dateline,…) et d’un réseau professionnel ; application des savoirs fondamentaux dans le contexte de l’entreprise, formation certifiante, …

Depuis le lancement et dans le secteur Tech et Digital, c’est ainsi que plus de 1.200 étudiants sont passés par la filière alternance, toutes années confondues et plus de 300 étudiants diplômés !

Évolution des diplômés Alternance dans le secteur Tech et Digital :

 

Quelques informations nouvelles à vous communiquer en cette nouvelle année académique :

  • Un nouveau Vadémécum 2020 qui répond à toutes vos questions : indemnité, assurances, congés,... est sorti. Il s’agit de la 3ième version (après celles publiées en 2012 et 2016).  Ce Vadémécum 2020 a été réalisé sous le pilotage de l’ARES (Académie de recherche et d’enseignement supérieur) avec l’ensemble de ses partenaires, dont Agoria

Téléchargez le Vadémécum 2020

  • Pour rapppel, Agoria vous représente via un mandat au sein du comité de pilotage prévu dans le cadre du décret qui a pour missions d'évaluer les processus et d'encourager le partage des bonnes pratiques entre les établissements d'enseignement supérieur.

    Ce comité, conformément aux prescrits du décret, avait également pour mission de définir le modèle cadre de convention d'alternance et le soumettre à l'approbation du Gouvernement (réalisé) et de proposer au Gouvernement les indemnités minimales applicables aux conventions d'immersion professionnelle dans l'enseignement supérieur réalisé, voir point suivant).

  • Un arrêté du 10 septembre 2020 relatif à l’indemnité financière de l’étudiant en alternance dans l’enseignement supérieur. L’article 1er précise que l'entreprise est tenue de verser à l'étudiant une indemnité mensuelle minimale de de 550 euros brut pour l'étudiant bachelier ; 766 euros brut pour l'étudiant master. Cette indemnité est payable mensuellement à l'étudiant par l'entreprise.

Pour vous aider à en savoir plus, vous pouvez surfer sur notre site web dédié à l’alternance http://alternance.agoria.be/ sur lequel se retrouve l’ensemble de ces informations !