Depuis que le télétravail est devenu obligatoire, Agoria reçoit de nombreuses questions de personnes et d'entreprises sur ce thème . Nous sommes convaincus qu'un télétravail plus structurel deviendra un élément permanent dans de nombreuses entreprises après le confinement. Vous trouverez donc dans notre guide "HR Guidelines Télétravail" de nombreux conseils pratiques sur l'organisation concrète de ce télétravail structurel et les aspects sociaux connexes tels que l'ergonomie. Les membres de notre groupe d'entreprises "Office Furniture" en savent également beaucoup sur ce dernier aspect.


La Covid-19 a permis au télétravail de faire une percée extrêmement rapide. Agoria est convaincue que même lorsqu'il ne sera plus obligatoire, un télétravail structurel se maintiendra et fera partie intégrante de la future façon de travailler. À l'heure actuelle, de nombreuses entreprises et leurs télétravailleurs font avec ce qu'ils ont. Dans cette situation de crise, ils travaillent dans des pièces qui sont disponibles, dans une pièce séparée, dans un bureau, à la table de la cuisine, dans le salon. Le travail à domicile a un effet positif sur le bien-être des personnes en limitant les déplacements et en améliorant l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, mais il soulève également d’autres préoccupations en termes de bien-être et de santé.

Mais quid de l'après-coronavirus ?  L'intention n'est pas de rajouter des obligations supplémentaires aux entreprises en ces temps déjà difficiles, mais il est important d'anticiper de manière proactive ce qui va arriver afin de pouvoir adapter en conséquence sa politique sur le lieu de travail. De nombreuses entreprises se rendent compte que le télétravail va devenir un élément structurel de la future façon de travailler

Selon Agoria, le télétravail est parti pour s'installer de manière permanente. 

Agoria estime qu'il est temps d'aborder ce thème de manière réfléchie et d'examiner comment nous pouvons le faire avec des solutions durables et qualitatives qui tiennent compte du bien-être de ceux qui travaillent à domicile.

En effet, de plus en plus d'entreprises mettent en place leurs propres initiatives pour faciliter le travail à domicile. Non pas à partir d'un cadre contraignant, mais sur base de leurs convictions et lorsque les moyens sont disponibles. La Covid-19 a fait en sorte que plusieurs entreprises optent pour des solutions pratiques à court terme en mettant à disposition du mobilier de bureau au domicile des travailleurs.

D'autres entreprises ont pris elles-mêmes l'initiative d'acheter, par exemple, une bonne chaise de bureau, un bureau ou un écran. Il existe différentes manières de le faire, comme une plateforme d'avantages, une remise auprès d'un fournisseur en ligne de mobilier, une chaise à prix avantageux pour les télétravailleurs, etc. Les entreprises sensibilisent également leurs collaborateurs au fait qu'ils reçoivent déjà une allocation de télétravail ou une allocation pour frais de bureau, afin qu'ils puissent les utiliser efficacement. 

Vous n'êtes pas seuls

  • Vous retrouverez dans notre guide 'HR Guidelines Télétravail'  de nombreux conseils concrets sur le télétravail ainsi que sur les aspects liés au bien-être tels que l'ergonomie. L'ergonomie c'est principalement une bonne chaise de bureau réglable, un bureau aux mesures personnalisées, un écran à la hauteur des yeux et une position assise correcte.
  • Les entreprises se rendent compte qu'un cadre spécifique pour le télétravail est essentiel pour le bien-être de leurs employés. Le groupe d'entreprises "Office Furniture" d'Agoria (découvrez ici les membres de ce groupe), composé des plus importants fabricants et importateurs de mobilier de bureau, représente le secteur en Belgique. Ils possèdent les connaissances et l'expérience nécessaires dans ce domaine.

Bon à savoir : CCT nr. 85

Les règles du droit du travail sont connues et bien élaborées. La CCT n° 85 décrit les modalités spécifiques du télétravail qui doivent être élaborées par écrit pour le télétravail structurel volontaire.  L'employeur fournit également l'équipement nécessaire au télétravail et/ou passe des accords avec le télétravailleur sur les frais encourus s'il utilise son propre équipement. Une allocation de bureau destinée à couvrir les frais de chauffage, d'électricité et de petites fournitures de bureau peut également être accordée au télétravailleur, exemptée d'impôts et de cotisations de sécurité sociale. L'employeur doit informer l'employé de la politique de santé et de sécurité au travail et le télétravailleur est responsable de sa mise en œuvre.