La FEB, soutenue ici par Agoria et de nombreuses autres organisations patronales, lance un appel à toutes les entreprises pour qu'elles continuent à miser sur le travail à domicile partout où cela est possible, tout au long du mois de juin. Lisez ici le texte complet de cet appel.


Chers entrepreneurs,

Début mai, la majorité des entreprises ont reçu le feu vert pour redémarrer leurs activités. Les entreprises ont tout mis en œuvre pour organiser ce redémarrage dans des conditions sûres. Cela a été un exercice d’équilibre délicat entre sécurité et efficacité. Le télétravail a constitué un élément important dans ce cadre, et grâce à la performance de notre réseau de télécommunications, beaucoup ont pu continuer à travailler à domicile.

Le virus est pour l’instant sous contrôle, mais il n’a pas encore disparu. Le défi des prochains mois reste dès lors de ramener, de manière sûre mais sans hésitation, notre économie à son plein régime. Il est dans l’intérêt de tous que notre économie puisse être relancée. Mais les risques de résurgence du virus nous menaceront pendant longtemps encore. Nous devons donc continuer à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour contenir la propagation de la pandémie de coronavirus, afin d’éviter de nouvelles mesures plus strictes. Les fondements de notre économie en seraient en effet si profondément affectés que le potentiel de croissance future de nos entreprises serait brutalement compromis.

Les entreprises devront donc toujours adapter l’organisation de leurs processus de travail. C’est pourquoi nous les appelons à continuer à miser sur le télétravail pendant le mois de juin, là où cela est possible. Ce télétravail doit être organisé avec la plus grande efficacité et des accords clairs doivent être conclus à ce sujet avec tous les collaborateurs concernés.

Ensemble, nous pouvons aider l’économie et notre société à aller de l’avant !

Avec le soutien de :