À cause de la crise sanitaire du coronavirus, nous sommes à présent très nombreux à faire du télétravail, parfois contraints et forcés. Mais grâce à la technologie, nous pouvons faire beaucoup de choses à distance. Voici quelques astuces pour simplifier la vie de tous les télétravailleurs.


1. Utilisez un réseau Wi-Fi fiable et une connexion réseau sécurisée

Vous utilisez votre propre réseau wifi pour travailler à domicile ? Très bien ! Il s'agit d'un réseau fiable, contrairement, par exemple, aux nombreux réseaux wifi ouverts dans des lieux publics ou des environnements peu fiables. Assurez-vous également que votre wifi est protégé par un mot de passe.

Utilisez la connexion sécurisée (vpn) que l'entreprise vous propose pour vous connecter aux ordinateurs centraux de votre lieu de travail. Suivez les instructions de votre employeur.

2. Faites des mises à jour

La mise à jour de vos logiciels est l'une des principales mesures que vous et votre entreprise pouvez prendre pour rester en sécurité. Il ne s'agit pas seulement du système d'exploitation de votre ordinateur, mais aussi de la mise à jour d'Android, d'iOS et de tous les logiciels et applications que vous utilisez.

L'installation de mises à jour comble en effet  les failles dans les systèmes d'exploitation et les logiciels qu'un cybercriminel peut utiliser pour vous pirater.

N'oubliez pas non plus de redémarrer votre PC à la pause / au déjeuner / à la fin de la journée de travail.

 

3. Soyez attentifs aux photos que vous postez sur les médias sociaux

Pour ceux qui n'y sont pas habitués, le télétravail à domicile a quelque chose de nouveau et 'spécial' que beaucoup aiment partager sur les médias sociaux. Ils publient alors une photo de leur poste de travail à la maison sur les médias sociaux : un bureau, une tasse de café et bien sûr l'ordinateur portable.

Mais attention à ce portable justement, car il contient souvent des informations sensibles. Pensez aux mots de passe par exemple, sur un post-it sur votre écran. Mais aussi aux adresses web qui pourraient apparaitre à l'écran, comme des liens vers des données de clients ou des systèmes d'appel pour les réunions. Une telle photo pourrait constituer une violation de données. Si vous publiez une photo de votre ordinateur portable sur les médias sociaux, assurez-vous toujours que la photo ne contient rien de sensible.

Même si vous êtes à la maison avec des personnes de confiance, il est également préférable de ne pas laisser votre PC sans surveillance et de prendre l'habitude de le verrouiller aussi !

4. Écoutez votre département IT

De nombreuses entreprises disposent d'un département informatique avec un Chief Information Security Officer (CISO) qui sont responsables de la sécurité des systèmes et des données. Ils savent mieux que vous comment travailler en toute sécurité depuis la maison. Écoutez et suivez leurs instructions et conseils, et travaillez autant que possible sur les appareils qu'ils mettent à votre disposition. Pendant cette période, ils sont également là pour vous aider à faire votre travail aussi bien que possible et en toute sécurité.

5. Communiquez et réunissez-vous en toute sécurité

Il est important d'utiliser les applications professionnelles de votre employeur, telles que Skype, Teams, Hangouts ou Zoom, car elles sont souvent bien réglées par le service informatique.

Si vous devez organiser vos propres réunions en ligne, des applications standard telles que Skype, Zoom ou Jitsi sont possibles. De plus, vous pouvez utiliser un programme tel que Slack pour communiquer avec votre équipe, et WhatsApp continue d'être une excellente application pour faire avancer les choses rapidement.

Et en cas de doute, arrêtez-vous et contactez votre service informatique. Les informaticiens vont peut-être grogner, mais en général, ils préfèrent qu'on leur demande conseil trop tôt que trop tard !

6. Last but not least, attention au corona-phishing et -hacking

Le Cyber Security Center Belgium (CCB) met en garde contre les mails de phishing et les faux mails autour du coronavirus. On sait que les criminels profitent plus que jamais de la situation actuelle pour envoyer des courriels de phishing ou diffuser des logiciels malveillants.

Ne cliquez pas sur des liens suspects dans les messages électroniques, n'ouvrez pas de pièces jointes inconnues et ne remplissez pas de détails dans des e-mails que vous n'attendiez pas ou qui proviennent d'un expéditeur inconnu. Rien de nouveau sous le soleil, mais ça reste un conseil important !

Si vous recevez un message suspect, c'est-à-dire un 'phishing', soyez responsable et transmettez ce message à suspect@safeonweb.be , l'adresse électronique du Centre de cybersécurité Belgique, CCB( https://ccb.belgium.be/ .  Ils vérifient les liens et les pièces jointes des messages transmis par le mail suspect. Cette opération est entièrement automatisée. Les liens suspects sont bloqués. De cette façon, les internautes moins attentifs qui ont cliqué sur le lien sont également protégés.

En bloquant les liens suspects le plus rapidement possible, vous faites en sorte que les cybercriminels fassent moins de victimes.

Enfin, une visite du site web safeonweb.be est vivement recommandée ; il contient de nombreux conseils importants sur la manière d'utiliser Internet de manière plus sûre, ainsi que quelques tests utiles, tels que le test de phishing et le test de santé numérique.

 

Keep it safe! And fun!

 


Coronavirus : restez informé !

La propagation du coronavirus (COVID-19) a un impact majeur sur l'activité des entreprises technologiques belges. Nos experts Agoria suivent de près les informations liées à la pandémie et répondent à vos questions concernant les mesures prises par les autorités. Consultez ici nos mises à jour quotidiennes.

Lire plus