15 équipes issues de l'enseignement technique présentaient un prototype technologique devant un jury de professionnels. Cette année les projets étaient évalués selon la créativité, l'aspect technique, la fiabilité et la sécurité. Avec un axe particulier : l'innovation.


Ce 8 mai, avait lieu la finale du concours Mecatronic Contest de la Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg, Henallux, Département Electromécanique de Seraing. L'occasion pour 15 équipes issues de l'enseignement technique (5e , 6e et 7e) de présenter auprès d'un jury de professionnels leur création : un prototype technologiquement innovant.

Les étudiants ont pu mettre au point leur projet sur base d'un kit de matériel commun offert par les sponsors, tous membres d'Agoria : Festo, Pilz, Rittal, Jumo, Eplan et Siemens. 

Ces projets ont été évalués sur base de leur créativité, leur caractère innovant, leurs aspects techniques, leur fiabilité, et leur sécurité.

Luc Etienne, Directeur du site Electromécanique de Henallux : " En organisant cet évènement, le département souhaite non seulement tisser des liens avec les écoles participantes, de manière à permettre aux étudiants du secteur technique de mettre en valeur leurs compétences et leur créativité, mais aussi de créer une dynamique. Notre Mecatronic Contest a aussi pour vocation de changer les mentalités sur l'enseignement technique qui ouvrent les portes vers des métiers porteurs. Bref, un vrai passeport pour la vie ".

Ce projet a donc pour objectif de mettre en avant les capacités des jeunes dans les domaines techniques. C'est ainsi que répartis sous un chapiteau, les étudiants ont installé leur appareillage technologique pour 3 jours de spectacle technologique. Les étudiants avaient le choix de proposer : un panneau didactique, une application à usage technique ou à vocation technique, ou une machine complexe pouvant faire l'objet d'une qualification. Le concept de ce prototype étant laissé à la liberté des étudiants.

À savoir aussi qu'à côté des sponsors "entreprises du secteur technologique", ce concours est soutenu par nombreux partenaires : IFP, Technifutur, IFPM,… et bien évidemment par Agoria. D'ailleurs, il a été demandé à Agoria de remettre le prix "technologique" et a été interpellé sur l'alternance. En effet, Henallux organise le bachelier en mécatronique et robotique en alternance. Il s'agit de l'unique bachelier en alternance en Fédération Wallonie Bruxelle.

  • Premier prix " technologique " : l'Institut Notre-Dame - Beauraing

  • Premier prix " innovation " a été attribué au Collège Notre Dame - Dinant.

  • Précisons encore que les jeunes ont pu obtenir leur licence " sécurité PILZ " grâce leur participation.

Pour Laura Beltrame, Expert People&Organisation chez Agoria : " Agoria a soutenu et porté plusieurs projets en alternance dont le premier bac organisé par votre établissement, Henallux. Pourquoi ? Tout simplement parce que nous avons vu en alternance, une autre manière d'enseigner, c'est ce que nous appelons " apprendre au carré ", une méthodologie plus proche des entreprises et plus adaptée pour certains étudiants. En bref, l'alternance a été et restera un apprentissage innovant au coeur des défis vécus au quotidien par une entreprise ".

Elle précise aussi que " en tant que new way of learning, l'alternance ne doit pas se placer "en face" d'un enseignement dit classique mais "à côté", voire demain "en support" car l'alternance est un exemple fort de la façon dont l'enseignement et l'entreprise peuvent faire face ensemble aux évolutions, dont technologiques ".

En effet, il ne faut plus répéter que l'étudiant qui obtient son diplôme à l'issue de son cursus en alternance combine non seulement de solides connaissances de base mais aussi des connaissances pratiques les plus innovantes dans son domaine tout simplement parce qu'il est confronté aux défis d'une entreprise.

Rappelons aussi qu'Agoria a proposé des orientations stratégiques pour un marché du travail durable mieux connue sous le nom 'Be the change'. L'alternance y a évidemment un rôle à jouer !

 

Voir ici le palmares complet

Henallux en quelques chiffres : plus de 6.500 étudiants sur 10 sites en province de Namur, Liège et Luxembourg. Henallux propose plusieurs formations dans le domaine technologique : ingénieur industriel, bachelier en automatique, bachelier en électromécanique, technologie en informatique et le premier bachelier en alternance en mécatronique et robotique. "1/3 des diplômés s'orientent vers la passerelle ingénieur, " précise encore Luc Etienne - http://www.henallux.be/