banner
NL
  Home > Home  


Belgospace est l’association belge de l’industrie spatiale, regroupant la plupart des entreprises belges actives dans le domaine des technologies spatiales et des membres d'Agoria. Par son ouverture au monde académique, Belgospace est la seule association, au niveau fédéral, qui veut à la fois promouvoir le dialogue entre le monde académique et l'industrie tout en défendant les intérêts du secteur. Plus sur Belgospace


 
Le secteur spatial belge convoite de nouveaux marchés de l’ESA

Belgospace, l’association de l’industrie spatiale belge qui fête ses 50 ans, espère remporter de nouveaux marchés de l'ESA à hauteur de 200 millions d’euros par an sur les cinq années à venir. >>




The 50th anniversary of Belgospace/ Space Week 2012

« Dirk Frimout et l'équipage de la mission Atlas ont inauguré la « Space Week » à l’occasion du 50ème  anniversaire de Belgospace et le 20ème  anniversaire de la mission STS-45, vol du premier Belge dans l'espace.

Plus de points de vue dans la rubrique Opinion

 

Les défis du secteur aérospatial
  • Garder la connaissance:
    des outils existent pour rester en tête du peloton, pourquoi ne pas encore mieux les utiliser?

  • Jouer dans la cour des Grands:
    les grands groupes industriels ont besoin du savoir-faire et de la souplesse présents dans les PME.

  • Inventer l'avenir:
    L'impact sur la vie quotidienne qu'ont les grandes infrastructures spatiales est déjà important.

Belgospace anticipe et réagit
  • Pour promouvoir les programmes de recherche dans le cadre de l'ESA comme le programme général de technologie de soutien (GSTP) ainsi que le programme sur les systèmes de télécommunication (ARTES) pour lesquels près de 150 Mio Euro sont disponibles pour la période 2006-2010.
  • Pour mieux intégrer la Belgique dans la politique spatiale européenne, Agoria demande une augmentation des moyens budgétaires de 3,4%.
  • Pour promouvoir les compétences belges auprès des grands groupes comme Thales Alenia Space et EADS et auprès des autorités publiques.
  • Pour que des actions soient menées, avec d'autres secteurs d'Agoria, auprès des universités et des hautes écoles pour inclure dans les travaux de fin d'études la recherche de nouvelles applications utilisant GALILEO et GMES.

Plus de points de vue dans la rubrique Opinion